Aide Agefiph

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Le travailleur handicapé et l'employeur peuvent bénéficier d'aides financières.

Le travailleur handicapé et l'employeur peuvent bénéficier de nombreuses aides financières de la part de l'Agefiph.

Aide pour l'accueil, l'intégration et l'évolution professionnelle des travailleurs handicapés 

Cette aide financière, de 3 000 € maximum, a pour but d'accompagner la prise de fonction et l’évolution professionnelle de la personne handicapée dans l’entreprise. 

Elle vise à financer les dépenses liées à : 

  • l’accueil et l’intégration de la personne handicapée qui vient d'être embauchée ;
  • l’accompagnement sur un nouveau poste dans le cadre de l’évolution et/ou de la mobilité professionnelle du salarié handicapé.

Cette aide est accordée à tout employeur d’une personne handicapée en CDI ou CDD de 6 mois et plus.

Aide à l'adaptation des situations de travail

L'aide financière pour l'adaptation des situations de travail permet de financer les frais liés à l’adaptation du poste de travail d’une personne handicapée.

Elle est accordée à : 

  • tout employeur d’un salarié handicapé pour lequel le médecin du travail a attesté que le handicap, son aggravation ou une évolution du contexte de travail entraînent des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail ;
  • tout travailleur indépendant handicapé détenteur d’un avis médical indiquant les difficultés à poursuivre l’activité du fait de l’aggravation ou de la survenance du handicap.

Le montant de l’aide est estimé par l'Agefiph au cas par cas en fonction de chaque situation.

Aide à la création d'entreprise

L'aide à la création d'entreprise accordée par l'Agefiph a pour but d'offrir la possibilité à une personne handicapée de créer ou reprendre une entreprise.

Toute personne handicapée peut en bénéficier dès lors qu'elle en fait la demande auprès de la délégation régionale Agefiph dont elle dépend. 

Cette aide, d'un montant forfaitaire de 5 000 €, est octroyée pour participer au financement du démarrage de l’activité.

Le projet de création ou de reprise d'entreprise doit répondre à certaines conditions : 

  • il permet à la personne handicapée d'obtenir le statut de dirigeant de la société ;
  • il est au moins égal à 7 500 € comprenant un apport personnel en fonds propres d’un minimum de 1 500 €, l’aide forfaitaire de l’Agefiph de 5 000 € et les autres financements classiques. 

Aide aux déplacements des personnes handicapées

Cette aide financière est destinée à permettre l’accès, le maintien à l’emploi, ou l’exercice d’une activité indépendante pour une personne handicapée ayant des difficultés à se déplacer.

Toute personne handicapée ayant des difficultés à se déplacer peut en faire la demande auprès de la délégation régionale Agefiph dont elle dépend.

L'aide, d'un montant maximal de 5 000 €, permet de financer les coûts supplémentaires liés aux difficultés de déplacement :

  • équipements adaptés à installer sur un véhicule individuel ;
  • aménagement de véhicule d’un tiers accompagnant ;
  • taxi ;
  • transport adapté.

Aide à l'embauche en contrat d'apprentissage

Cette aide financière vise à encourager les employeurs à embaucher une personne handicapée en contrat d’apprentissage.

Elle est accordée à :

  • tout employeur qui recrute une personne handicapée ;
  • sous contrat d'apprentissage d’une durée minimum de 6 mois avec une durée hebdomadaire de travail au moins égale à 24 heures.

Le montant maximum de l’aide est de 3 000 €. Son montant est proratisé en fonction de la  durée du contrat de travail et à compter du 6e mois. 

Aide à l'embauche en contrat de professionnalisation

Cette aide financière octroyée par l'Agefiph a pour but d’encourager l’employeur à recruter une personne handicapée en contrat de professionnalisation.

Elle est accordée à tout employeur d’une personne handicapée si le contrat de professionnalisation signé est d’une durée minimum de 6 mois et que la durée hebdomadaire de travail est au moins égale à 24 heures. 

Le montant maximum de l’aide est de 4 000 €. Son montant est proratisé en fonction de la durée du contrat de travail et à compter du 6e mois. 

Aide au maintien de l'emploi des travailleurs handicapés

Cette aide financière a pour but de compenser les surcoûts pérennes liés au handicap d’une personne à son poste de travail, après aménagement optimal de celui-ci.

Elle est accordée à tout employeur bénéficiant, pour son salarié ou pour lui-même, d’une reconnaissance de la lourdeur du handicap en cours de validité.

Le montant de l'aide est indexé sur le SMIC. Depuis le 1er janvier 2018, l’aide est versée trimestriellement sur déclaration des heures de travail réalisées. 

Le montant de l'aide en milieu ordinaire, par poste de travail occupé à temps plein, est de :

  • 5 434 € (9,88 € × 550) pour le taux normal ;
  • 10 818,6 € (9,88 € × 1095) pour le taux majoré.

Aide à la formation dans le cadre du maintien dans l'emploi

L’aide financière a pour but de favoriser le maintien dans l’emploi d’une personne handicapée salariée par sa qualification.

Elle est accordée à :

  • tout employeur d’une personne handicapée pour laquelle le médecin du travail atteste que le handicap, son aggravation ou une évolution du contexte de travail entraînent des conséquences sur l’aptitude à occuper le poste de travail ;
  • tout travailleur indépendant handicapé détenteur d’un avis médical indiquant les difficultés à poursuivre l’activité du fait de l’aggravation ou de la survenance du handicap.

Le montant de l’aide est déterminé en fonction du coût du projet et des cofinancements prévus ou mobilisés auprès des autres financeurs (Opca, Fongecif, etc.).

Aide à la formation dans le cadre du parcours vers l'emploi

L’aide financière a pour finalité de permettre à une personne handicapée d’acquérir par la formation les compétences nécessaires pour un accès durable à l’emploi.

Elle peut financer des remises à niveau pré-qualifiantes ou qualifiantes, certifiantes ou diplômantes. Cette aide peut être accordée à tout demandeur d'emploi handicapé. 

Le montant de l’aide est fonction des cofinancements prévus ou obtenus au titre des dispositifs mobilisables dans le droit commun. L’aide peut couvrir l’intégralité du coût pédagogique de la formation si aucun financement ne peut être mobilisé au titre des dispositifs de droit commun.

Aide humaine à la compensation du handicap 

Cette aide financière a pour but de compenser le handicap grâce à des moyens humains afin de favoriser l’autonomie d’une personne handicapée dans son parcours professionnel.

Toute personne handicapée qui en fait la demande à la délégation régionale Agefiph dont elle dépend peut en bénéficier.  Le montant maximum de l’aide est de 4 000 €.

Accompagnement de l'Agefiph

L'accompagnement des personnes et des entreprises dans leurs projets est simplifié depuis le 23 avril 2018. Depuis cette date, l’Agefiph est l'interlocutrice privilégiée des entreprises et des acteurs du monde économique.

Les collaborateurs de l'Agefiph accompagnent les entreprises dans la mise en oeuvre d'une politique emploi handicap. 

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Droits du travailleur handicapé

Sommaire